Histoire et faits marquants

Les grandes étapes de l’association sont :

L’association Marguerite Sinclair s’est fondée autour d’un Institut Médico-Professionnel (IMPro) exclusivement destiné au départ à un public féminin.
Le premier agrément de l’IMPro date du 29 septembre 1960. Il acte le déplacement d’une section industrielle de l’IMPro Sainte Elisabeth de Diebolsheim à Mulhouse.

 

  • Le 30 novembre 1962, la commission régionale d’agrément donne l’autorisation de démarrer l’IMPro Marguerite Sinclair pour un internat de 18 jeunes filles hébergées au 2 Avenue Joffre à Mulhouse et de 25 semi-internes venant de Mulhouse et environs. L’établissement accueille des adolescentes de 14 à 25 ans atteintes de déficiences à prédominance intellectuelles, liées à des troubles neuropsychiques.
  • Le 26 septembre 1963, création du Foyer de « Semi-Liberté » au 4 rue de l’Etoile à Lutterbach (15 jeunes filles). 
    Le Foyer de « Semi-Liberté » est à considérer comme un prolongement pédagogique et médical de l’internat, du centre d’apprentissage ; la seule différence est constituée par le travail à l’extérieur, dans les usines et les ateliers de Mulhouse et environs. S’y ajoutent la surveillance des jeunes au travail et la collaboration avec les employeurs en vue de leur insertion aussi complète que possible dans la vie sociale.
  • En 1973, l’association achète la maison adjacente à l’IMPro au n°8 de la rue de l’Etoile à Lutterbach. Cette acquisition permet la création d’un groupe d’accueil et d’un groupe d’initiation à l’enseignement ménager ainsi que de deux chambres pour favoriser l’indépendance de 2 jeunes filles du Foyer.
  • En 1978, la signature d’un « contrat simple » avec l’Education Nationale permet de bénéficier de 2 postes d’enseignants, puis de 3 en 1991.
  • En 1979, l’autorisation d’ouvrir 4 appartements à l’extérieur est accordée.
  • En 1988, le redéploiement des places avec un passage de 120 à 75 places permet la création d’un CAT de 50 places (actuellement 60 places) et d’un foyer de 25 places. En 2005, le CAT change de nom et devient Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT).
  • En 1990, création de l’association « Les Ateliers Sinclair », chargée de faire fonctionner le nouvel Atelier Protégé. En 2006, l’Atelier Protégé change de dénomination pour devenir Entreprise Adaptée.
  • En 1992, le passage à la mixité en semi-internat s’est fait progressivement pour atteindre en 2008 une parité filles/garçons.
    • Ouverture d’un organisme de formation ICA (Interroger, Créer, Agir) SINCLAIR.
    • Le Foyer d’Hébergement ouvre ses portes pour 25 personnes.
  • En 1999, mise en place d’un Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) et de CAPUCINE (lieu d’accueil Enfants/Parents : LAEP).
  • En 2004, une ouverture est faite au Handicap Psychique par la création du Service d’Accompagnement vers l’Emploi (SAVE 68) et du GEM (Groupe d’Entraide Mutuelle) « Les Ailes de l’Espoir » en 2006.
  • En 2006 les Services d’Education Spécialisée et de Soins à Domicile (SESSAD) voient le jour avec la création du SESSAD ETAPES 68 et du SESSAD APPUIS en 2007. Début 2012, ces deux services fusionnent pour devenir le SESSAD DEFIS tout en conservant la spécificité des deux unités.
  • En 2010, l’internat devient mixte.
  • En 2012, l’association fête ses cinquante ans.
  • En 2013, création du Service d’Accompagnement et de Soutien à la Parentalité (SASP 68). 
    Ce service, rattaché au SAVS, a été pérennisé en 2015, après une évaluation très positive de son fonctionnement.

Depuis plus de 50 ans, les associations Sinclair interviennent auprès des personnes en situation de handicap pour faciliter leur insertion sociale

Soutenez l'association